Interviews

119 FILMS – Artik, réalisateur vidéo [Rencontre]

Artik, c’est ce genre de mec qui nous avait bluffé avec son iPhone Session. Ce genre de performance où le MC du 91 compose, écrit et rappe un morceau entier; décide d’en faire un mini-film et de publier le tout sous la forme d’un vidéoclip. Avec comme seul instrument un stylo, une feuille et un iPhone. Tout cela en moins de 4h !

La « iPhone Session », une performance impressionnante d’Artik – MC.

Artiste du label Noircity, membre du crew The Coolege, nous l’avions découvert avec sa première mixtape intitulée Soyez Sympas Téléchargez. Nous avions parlé du remix de cette même mixtape ici et chroniqué le deuxième épisode . Bien entendu, nous n’avions pas manqué la sortie de son EP « Respecte ça », composé de remix de ce même morceau et dont la track avec Alpha Wann (1995) avait été clippée !

Le clip du morceau « Respecte ça » avec Alpha Wann.

Cependant, Artik n’est pas seulement un rapper. Le boug est polyvalent et est à la tête de la société 119 FILMS qui réalise les vidéoclip de nombreux artistes. Nous avons voulu en savoir plus sur cette facette artistique du Monsieur, qui a répondu à nos questions et satisfait notre curiosité.

Couvre x Chefs _ Salut Artik, pour commencer, quelques mots pour te présenter à nos lecteurs ?

Artik _ Je m’appelle Thomas, mais les gens qui disent  souvent Yo eux m’appellent Artik. J’ai 30 ans, je suis musicien et réalisateur de vidéos . Je fais parti du collectif The Coolege et du label indépendant Noircity.

 CxC _ On commence à bien connaitre Artik le MC ; et petit à petit on découvre Artik le réalisateur… Comment t’es venue l’idée de réaliser des vidéoclips ? Quand as-tu commencé ?

A _ J’ai débuté la réalisation par vengeance… Je venais d’achever le tournage d’un clip qu’était sensé me faire un réalisateur… Mais ce dernier a refusé de finir la vidéo. Je lui ai demandé les rush, il a refusé. Sur un coup de tête et pour que ce genre de situation se reproduise plus, j’ai acheté mon propre matériel et j’ai commencé à faire mes propres clips. Je connaissais déjà depuis quelques années les techniques de montages et de cadrages…

 CxC _ Tu taffes avec quoi comme matos ?

A _ Je travaille avec l’entrée de gamme de chez Canon: un 550D que j’ai trafiqué pour avoir les mêmes options qu’un 7D… donc je dirais un 7D. Je me suis procuré quelques objectifs supplémentaires (même si 70% de mes clips sont tournés avec l’objectif de base vendu avec l’appareil….Il faut juste savoir comment l’utiliser), un flycam et un tripod bon marché… J’ai l’attirail le plus précaire qui soit mais je me débrouille pour toujours avoir une image de qualité au tournage par l’ajout de lumière par exemple… Ceci dit, je suis amené depuis quelques temps à utiliser du matériel de location donc je n’ai plus de limites.

CxC _ Aujourd’hui, ta société s’appelle 119 FILMS, d’où vient le blaze ? Tu peux nous en dire plus à son sujet ?

A _ C’est en rapport à une année importante de ma vie. Une année où j’ai affirmé mes choix… mes goûts et mes rêves. J’étais, cette fameuse année, au lycée dans la classe appelée 1ere 19 … Les CPE appelaient les classes uniquement en nombre donc nous étions la 119… c’est donc un hommage à cette classe, cette année là. Je suis une auto-entreprise. Je ne gagne malheureusement pas de quoi engager des personnes. Ce serait pourtant une valeur ajoutée pour l’entreprise, dans le sens où  je pourrais enfin m’occuper de ce que je sais faire le mieux : réaliser, sans avoir à faire le commercial et le comptable.

 CxC _ Comment se passe la prise de contact avec les artistes ? Ce sont eux qui viennent à toi ?

A _ Je ne démarche personne depuis le début. Je partage le fruit de mon travail et ceux qui se reconnaissent dans ma manière de faire  prennent simplement contact avec moi. Mon réseau est constitué principalement de rappeurs mais je n’ai aucune cloison. Je rêverais de travailler pour le monde de l’electro, de la pop etc… Je suis aussi fréquemment amené à travailler pour des entreprises et des particuliers pour de l’évènementiel, par exemple. Je ne refuse que les artistes dont l’univers et le discours sont à l’opposé de ce que je prône moi-même ; car, en montage, on peut passer souvent plus de 70 heures à écouter le même titre… Et si vraiment je n’apprécie pas l’artiste, cela peut être très très dur pour moi.

CxC _ Qui écrit les scripts ? Tu taffes en collaboration avec les artistes, tu es à l’écoute de ce qu’ils te proposent ?

A _  Tout cela dépend de l’artiste, de ce qu’il attend et des moyens qu’il peut mettre en œuvre pour financer sa vidéo. Si on me propose un budget ridicule et un scénario de 5 pages, le projet n’aura pas lieu. Je crois que plus le client sait ce qu’il veut, plus je peux proposer des choses qui le mettront en avant. Souvent on vient me voir en me disant : Combien pour un clip ? dans ce cas là, je parle argent avant de parler d’idées… Et c’est dommage pour tout le monde… d’un point de vue artistique.

CxC _ Concrètement, sur le tournage, comment les choses se passent ? Tu peux nous décrire un tournage type ?

A _ Souvent j’arrive sur les lieux, muni d’un sac a dos ultra chargé (APN + Flycam + light + objectifs… ) et je commence a repérer les lignes d’horizon, les angles et je me fais des cadrages à l’œil nu. Ensuite j’allume ma camera, je fais mes réglages et je commence a tester les différentes possibilités de cadres… je garde mes meilleures idées, puis je met les artistes dans l’espace, je les positionne, les conseille sur les déplacements possibles et j’enregistre les playbacks en premier. Pour la suite, je change de lieu et je recommence. Une fois tous les playbacks enregistrés, je fais des plans de coupe, ou je filme le décor, des détails à insérer le long du clip pour faire respirer les scènes de playbacks, souvent trop répétitives. Si scénario il y a, je m’en occupe souvent en dernier lieu, quand l’artiste n’a plus peur ou n’a plus la pression face a la caméra, car c’est la où il produira le meilleur résultat en terme de comédie.

 CxC _ Combien de clips as-tu réalisés depuis les débuts de 119 FILMS ? Les derniers en date ?

A _ Je t’avouerai que je ne les compte plus. Peut être une quarantaine en tout. Certains artistes gardent une affiliation avec 119 FILMS, en me demandant de m’occuper de plusieurs titres à eux. C’est le cas de Diaspo Camp (Noircity), Mr Lx ou encore Walter (ValMob Industry). Ces derniers temps j’ai ralenti le rythme de production pour tenter de passer un palier en terme de qualité. J’ai réalisé un clip pour A2H et Deen Burbigo, un autre pour SinaÏ et Dany Dan… Je bosse actuellement sur une vidéo pour Dandyguel ( End Of the Weak )… et bien sûr je me penche bien évidemment sur mes prochains titres à mettre en images.

A2H et Deen Burbigo sur le morceau « Laisse Faire ».
Sinai et Dany Dan sur le morceau « Entre parenthèses ».

 CxC _ Le tournage où tu as le plus kiffé ?

A _ Je dirais le teaser de la tape Soyez Symaps Telechargez 2 parce qu’on a tourné ça entre amis avec des moyens ridicules (une équipe de swat improvisée avec Tayreeb, Dasuun etc… ) dans un jardin et dans une cave… et que le résultat est étonnamment bon !

CxC _ Des projets bouillants pour 2013 avec 119 FILMS ? Et plus globalement, en tant qu’MC, qu’est ce que tu nous prépares ?

A _ Je pense que 2013 sera une année charnière pour 119 FILMS. Soit j’arrive à faire de mon entreprise, quelque chose de plus conséquent, soit je vais tout simplement stopper mon activité pour intégrer un poste de monteur au sein d’une chaine de Tv par exemple. Je recherche la stabilité des rentrées d’argent car je voudrais vraiment avoir à nouveau le temps et l’énergie de m’occuper de ma musique. Cette année je quitte l’univers du rap game pour faire de la musique sans la contrainte de la compétition entre rappeurs. Tout ceci m’a fatigué, je ne souhaite plus être le meilleur rappeur du monde… je veux simplement faire de la bonne musique.

CxC _ Dans le clip de « Respecte Ça » avec Alpha Wann, on t’a vu avec une snapback Mitchell and Ness des Brooklyn Nets… Tu es fan de casquettes ? T’en possèdes combien ?

A _ Très bonne question ! J’apprécie Brooklyn plus que l’équipe d’ailleurs mais c’est un autre débat. C’est une snapback que j’ai ramené d’un voyage à NYC. J’y tiens car c’était ma première expérience américaine, et que Brooklyn m’a marqué profondément. On ne connaît pas une ville en longeant ses bâtiments mais en y rencontrant des gens. Ce fut le cas. bref… Je ne collectionne pas les casquettes ceci dit…j’en ai toujours eu très peu. Je les mets jusqu‘à ce qu’elles vieillissent trop. Là je cherche des chapeaux, un modèle très particulier que je ne trouve nulle part. Si je le trouve je le mettrai dans mon prochain clip.

CxC _ Une anecdote à raconter à propos d’un clip que tu as réalisé ?

A _ Un Soir dans le 77, je filmais un mec qui faisait un rap assez teigneux et un type passait par là… Il nous a demandé des feuilles à rouler et quand il a fouillé sa poche, il a fait tomber un billet de 500 euros. Tous les figurants ont cessé de respirer. Le mec a vu les regards sur lui, il a ravalé sa salive, a ramassé son billet et a fuit d’un pas très pressé ! Ceci dit j’aurais laissé personne lui voler devant moi. Je déteste voir des scènes de violence sous mes yeux… sauf si je les mets en scène pour un clip bien entendu !

CxC _ Où est-ce qu’on peut rester à l’affut des news à propos de 119 FILMS ?

A _ Il y a un site http://119films.fr , mais égalment le Facebook … Même si 80% des gens se tiennent informés sur ma propre page Facebook.

Je dirais aux moins habiles avec le net de taper dans google 119 FILMS et ils trouveront peut être 90% de mon travail.

CxC _ Merci à toi l’ami, on se keep in touch ! TAHAW.

Tags: , , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*