Chefs Du Jour

[EXCLUSIVE] DJMC – « E16 Neighbourhood »

This post is also available in: English

djmc couvre x chefs

DJMC est apparu sur les internets il y a 3 mois avec un premier titre ravageur : vai luv u. Combinant l’énergie du baile funk brésilien avec les sonorités anglaises du grime et la solidité du UK funky, le premier titre du mystérieux producteur a immédiatement fixé l’attention sur lui.

Pour son second morceau, E16 Neighbourhood, toujours sorti en totale indépendance sur SoundCloud, DJMC a choisit CxC pour en réaliser la diffusion. C’était l’occasion d’en savoir plus à propos de l’énigmatique DJMC et de revenir sur la genèse de sa nouvelle production.

« Le surnom » DJMC  » est parti d’un projet pour mon diplôme de graphiste – j’étais chargé de la marque ou du rebranding d’une personne (au sens ou quelqu’un comme Beyonce est une marque, pas seulement une personne), j’ai décidé de brander l’anonymat. C’est pourquoi le nom n’est que deux préfixes et le logo est seulement composé quatre lettres de l’une des polices les plus reconnaissables (et détestées) qui existent. Bien que je n’ai pas forcément la volonté de garder mon identité secrète, j’ai l’impression que dire beaucoup de choses sur moi-même détourne l’idée que la musique devrait être le centre d’intérêt principal, pas le visuel ou un nom accrocheur. « 

« L’été dernier, j’étais très branché baile funk et j’étais surpris de ne pas en entendre beaucoup dans les clubs là où j’habite, à Londres. L’utilisation de samples étranges pour faire de vrais beats crus m’a rappelé les premiers instrumentaux du grime. Petit à petit, j’ai remarqué que certains DJ jouaient du funk, trouvé beaucoup de ‘baile funk edits’ de chansons populaires américaines sur SoundCloud, mais pour moi il y a un manque de saveur brute qui était si évident dans les premières grimes et les productions de gens comme DJ Joao et DJ Biel Rox. En raison des similitudes entre grime et baile funk, il était logique de commencer à faire des morceaux prenant des rythmes et de l’énergie du Brésil en utilisant des sons de la ville où j’habite. »


DJMC SoundCloud

Tags:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*