Interviews

IKAZ – Compositeur de Musiques [Rencontre]

This post is also available in: English

Après avoir détaillé ses récents projets au travers de quelques articles, nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir un moment avec le producteur (non non, pas beatmaker) Ikaz qui vient de sortir son nouveau disque : Na$ty I$h. Jeune activiste, l’expérience du boug parle d’elle-même, et la densité de projets à venir ne nous laisse aucun doute quant à la bonne santé des parties musicales de la scène française… mais aussi nord-américaine.

« Ma musique est venue grâce à l’écoute du talent des autres. » (Ikaz)

CxC / Salut Ikaz, avant toutes choses, quelle casquette portes-tu aujourd’hui ?

Ikaz / Salut, ahah une 5 pannel Anything grise.

CxC / Peux-tu te présenter pour nos lecteurs qui auraient manqué ça ou ça ?

Ikaz / Je suis un compositeur de musique de 22 ans. Je n’aime pas le terme beatmaker.

Je suis dans ce truc depuis pas mal d’années, j’ai commencé au collège et voilà où j’en suis aujourd’hui… Quelques projets comme She’s Over The World (EP), 10DAYRMX avec Chance The Rapper et plus récemment Na$ty I$h, ma dernière sortie dont je suis très fier.

CxC / Depuis combien de temps fais-tu des beats ? Nous on t’a découvert avec le EP que tu viens de citer, She’s Over The World, sorti en décembre dernier chez Trueflav

Ikaz / Ça va faire 8/9 ans mec. J’ai commencé avec Groove Ejay ah ah, un logiciel de l’époque où fallait que tu assembles des cases musicales, et il y avait des techniques pour les créer toi-même, mais peu de gens le savaient.

CxC / Comment t’es-tu orienté vers le beatmaking ?

Ikaz / Beatmaking ? Je ne connais pas. Ma musique est venue grâce à l’écoute du talent des autres.

CxC / Tu fais partie d’une école très actuelle en ce qui concerne la production, tu te sens proche de gens comme Soufien3000 ?

Ikaz / Non pas trop. Chacun son style.

CxC / Comment es-tu arrivé à ce type de beats très atmosphériques, tu citerais qui comme référence(s) ?

Ikaz / Je ne sais pas gros, en fait la musique je la ressens à l’intérieur de moi. Genre, j’ai une phrase type que je mets souvent sur Twitter I don’t create beats, they are already written in my head. J’pense que ça veut tout dire. Mes références en musiciens : Robert Glasper, Jdilla, Flying Lotus… En ce moment, rien à voir, mais je me prends bien en tant qu’artiste le Jesse Boykins III.

CxC / Justement en parlant de Soufien3000, qui a posé des instrus sur la très buzzée et très bonne tape d’A$AP Rocky, toi aussi tu collabores pas mal avec les américains ! Comment s’est (se sont) faite(s) la (les) connexion(s) ? Je pense notamment au projet 10DAYRMX en collaboration avec Chance The Rapper… ou à D.O.P.E avec Nadlege qui a été relayé par 2DopeBoyz…

Ikaz / Twitter gars ! C’est le nouveau mode de communication. J’ai commencé par un artiste, ensuite un autre s’est intéressé à moi, et voilà maintenant j’ai plusieurs collaborations qui vont arriver. C’est plutôt cool, car je m’épanouie totalement tout en plaçant des beats. Que demander de plus ? Chance c’est viaVic Spencer son pote, avec qui je travaille beaucoup. Et le manageur de Chance ma filer ses acap’, et j’me suis dit pourquoi pas! Et Chance apparemment a aimé le truc, il l’a partagé récemment plusieurs fois sur son Twitter. Et pour Naledge, il a collaboré sur un track avec Sulaiman, puis ensuite avec Vic Spencer sur mes prods, et j’ai demandé son mail par la suite. En tout cas, c’est plus accessible que ce que l’on croit…

« Rick Ross […] c’est le mec qui me rendra riche tout en plaçant une prod soulfull ! » (Ikaz)

CxC / Avec qui as-tu préféré collaboré ?

Ikaz / J’peux pas dire… Que ce soit en France ou aux USA, il y a des qualités avec tous les artistes avec qui j’ai collaboré.

CxC / Tu serais fou si tu voyais quel nom s’afficher sur ton téléphone pour te proposer une collaboration ?

Ikaz /Rick Ross… Rien à foutre, car c’est le mec qui me rendra riche tout en plaçant une prod soulfull !

CxC / On a vu ton premier EP sortir chez Trueflav, ton projet 10DAYRMX chezNoircity, mais on est aussi tombés sur ton crew Jay Fly  dans laquel on retrouve entre autres Veerus, dont on est assez fans chez CxC… tu peux nous parler un peu plus de Jay Fly ?

Ikaz / Jay Fly c’est vraiment la famille! Je vais sortir un projet très poussé artistiquement d’ici la fin d’année sur Jay Fly Muzziq. Et un EP avec Leon, un artiste du crew. Si Dieu veut.

 » I don’t create beats, they are already written in my head. » (Ikaz)

CxC / Le mois dernier sortait ton nouvel EP chez Trueflav… Tu peux nous détailler un peu ce projet, et ceux que tu as pour la suite ?

Ikaz / Na$ty i$h j’en suis très fier. Artistiquement, et point de vu réalisation du truc, j’me suis pas pris la tête, j’ai fais ce que j’aime sans me poser de question, sans avoir de barrières, et le résultat final est à mon image ! Le 31 octobre, il y a SPENCE ETHIC avec Vic Spencer, un album entièrement produit par mes soins. Plusieurs artistes de Chicago vont y figurer. J’ai hâte que cette merde sorte. Bon, et pour finir, début d’année prochaine, un album avec Michael Anthony, un chanteur soul de Chicago devrait voir le jour… J’ai déjà quelques tracks…

CxC / Pour finir, on sait aussi que tu t’y connais en casquettes ! Parle nous de ta collection, tes marques préférées…

Ikaz / Norse Projects, Quiet Life, Polo Ralph, Stussy, HUF et tout en 5 Panel gros ! ah ah

Comme t’as pu le constater, plusieurs choses arrivent, et un peu toutes en même temps… Je me souhaite à moi même du courage ! En tout cas, merci pour cet interview, toujours cool de répondre a vos questions ! On se refait ça à l’occasion.

CxC / Avec plaisir man, merci à toi et on te souhaite aussi du courage pour la suite ! Lowrider Musique !

Retrouvez Ikaz sur Facebook, sur Twitter, et sa dernière sortie sur bandcamp, Na$ty I$h.

Tags: , , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*