Chefs Du Jour

PREMIERE : « Conquérant », le nouveau perreo de M-O-R-S-E et prise de risque

M-O-R-S-E nous fait par en exclusivité du troisième single de sa toute nouvelle série initiée il y a quelques semaines et focus sur le nouveau perreo. Il s’agit cette fois-ci du morceau Conquérant, produit et interprété par M-O-R-S-E en featuring avec la douce prise de risque.

On connaissait bien le neo perreo, genre parallèle du reggaeton mené de main de maître(sse) par les chanteuses les plus efficaces d’internet : Tomasa Del Real (qui en a fait également son label), les chiliens Lizz et Jamez Manuel ou la paraguayenne Mi$$il,… De notre côté de l’Atlantique, l’Espagne, et plus particulièrement Madrid, tout juste consacrée par Boiler Room nouvelle capitale du reggaeton, ne se revendique pas forcément neo perreo (peut-être car en Espagne on assiste à la première génération née sur place qui produit du reggaeton, par opposition à l’Amérique Latine qui commercialise le genre depuis plusieurs décennies déjà), mais n’est pas en reste pour autant avec des artistes qui redéfinissent les codes de la « musique urbaine » depuis quelques années déjà : La Mafia Del Amor (alter-ego reggaeton de Los Santos fka Pxxr Gvng), l’internationaly Bad Gyal, Ms Nina, La Favi ou encore La Zowi. Tout ce beau monde produit en grande partie par les incontournables Steve Lean, Paul Marmota ou encore notre King Doudou national, véritables architectes sonores de ces mouvements musicaux à la croisée du web tumblr, de la trap et du reggaeton.

Du neo perreo au nouveau perreo ou perreo francisé

Avec son nouveau perreo, ou neo perreo francisé, le producteur grenoblois M-O-R-S-E s’est posé la question de qui se chargeait d’étendre cette culture à l’intérieur de nos frontières, ou du moins de le faire en français. On l’a évoqué plus haut, King Doudou pourrait être la véritable charnière entre les artistes hispanophones et francophones, mais ce n’est pas encore (complètement) arrivé, ou ce n’est pas encore officiellement sorti, car on nous dit dans l’oreillette qu’un banger signé MC Buzzz et le suisse Dimeh devrait pointer son nez sur votre plateforme de steaming préférée d’un moment à l’autre.

On se rappelle avec plaisir l’excellent single En i de Moesha 13 et Jeci Jess, produit par King Doudou, tube reggaeton s’il en est. Dans l’underground on retrouve notamment un certain B4MBA, qui sort des mixtapes bluffantes dans une certaine discrétion. Côté mainstream, le reggaeton bat son plein, de L’Algerino à Hamza en passant par Booba ou Shay, ça n’aura échappé à personne.

conquérant m-o-r-s-e couvre x chefs.jpg
Artwork de Conquérant de M-O-R-S-E feat. prise de risque

Le perreo sadboy de M-O-R-S-E

M-O-R-S-E est plutôt un artiste mélancolique, sombre et tout en douceur. Son interprétation du neo perreo est donc en toute logique un reggaeton sad boy dans sa plus belle expression. Non sans évoquer un artiste comme Talisto, qui par exemple réunit des prods du producteur club Dinamarca sur son EP perreo triste et introspectif.

Ms Nina a annoncé il y a quelques semaines sa mixtape Perreando Por Fuera, Llorando Por Dentro, un titre long, soit, mais représentatif au possible de l’esprit d’un reggaeton qui colle à son temps : désillusionné, triste et à fleur de peau. Mais entre fin du monde et fin de son propre monde, le perreo reste le dernier rempart et le moyen d’oublier.

M-O-R-S-E entre à son tour dans la danse et trouve brillamment sa place dans la scène de son époque. Au rythme d’un morceau toutes les 2 semaines, son nouveau perreo prend les codes de son cousin hispanophone et les rejoue à sa sauce.

J’essaye de rester fidèle au mood originel en bossant avec les artisans qui bosse pour tous ces gens du reggaeton underground.

M-O-R-S-E

Conquérant de M-O-R-S-E, feat. prise de risque est disponible en écoute ci-dessous. C’est le troisième extrait des perreos du producteur grenoblois, une série qui devrait vous faire passer un bon été.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*