Chefs Du Jour

[PREMIERE] Moesha13 – Mont Blanc (prod. M-O-R-S-E) [Musique Vague]

This post is also available in: English

 

musique vague couvre x chefsLogo de Musique Vague (© Google)

 

Musique Vague : construire l’identité artistique du label empiriquement

Il est en train de se passer quelque chose de sérieux dans les Alpes françaises : l’éclosion d’un nouveau label répondant au vaporeux nom de Musique Vague. Ça fait toujours un bien fou de savoir qu’un nouveau label est sur le point de se lancer, d’autant plus quand c’est par chez nous, tout chauvinisme mis à part. D’ailleurs, il serait plus juste de dire que Musique Vague naît dans un contexte géographique qui semble être propice aux initiatives créatives, citons seulement l’excellent feu label Fullfridge ou l’élégant fanzine Pidgin.

À l’initiative de Musique vague : Clvvs, aux commandes du mythique groupe secret Facebook Narco Polo qui a sûrement été la première plateforme de diffusion collaborative en France d’une musique club qui s’affranchit des barières et des pré-établis, un espace faisant une place de choix à des références plus que pointues de scènes venues des 4 coins du globe. Clvvs et son gang grenoblois ont également fait les beaux jours, ou plutôt les beaux mercredis soirs, de la plus grande métropole alpine avec les légendaires Mercredis Pimentés. Ces derniers, des rendez-vous hebdomadaires sur un créneau ambitieux, n’empêchant pas les organisateurs de programmer de lourds noms, de Teki Latex à Paul Marmota & Lao, en passant par King Doudou ou encore Martel Ferdan.

Bref, le label Musique Vague est entre de bonnes mains. D’ailleurs, label ? Pas si sûr…

« Musique Vague c’est à peu près un label, une plateforme d’édition ou bien même un juste un compte sur les réseaux. C’est un truc approximatif, et qui n’est sûr de rien. Musique Vague s’intéresse vaguement à la musique sous toutes ses formes.  Musique Vague c’est pour les musiciens approximatifs et la musique qu’on sait pas trop ce que c’est. »

…nous a expliqué l’auteur. Et lui-même de continuer :

« L’idée de monter « un label » date de longtemps, il m’a fallu un bon moment pour trouver l’axe créatif dans lequel je voulais inscrire ce projet, puis il est apparu, après avoir retourné le truc 15 fois, qu’il fallait justement se détacher de toute esthétique, ou scène, ou courant, et se laisser une liberté de publier tous les trucs qui me (nous) plairaient. La volonté est de laisser les contours et la nature du projet flous, de construire l’identité artistique empiriquement, sortie après sortie, rencontre après rencontre etc… les notions de certitude et d’exactitude sont à l’opposé de l’état esprit que l’on souhaite donner à ce projet. Le coté diy, bricolé dans son coin et qui part à l’aveugle est une des idées fondatrice de ce projet. »

Une initiative rafraîchissante donc et que son fondateur n’imagine pas mener seul, mais plutôt comme « un projet participatif à géométrie variable ».

Pour marquer comme il se doit la naissance de Musique Vague, le premier single est dehors dès aujourd’hui et est à retrouver en exclu sur CxC ci-dessous :

 

mont-blanc-cover-2000bis musique vague couvre x chefs moesha 13 m-o-r-s-e contourArtwork de Mont Blanc, réalisé par Mathilde Kitteh.

PREMIERE: Moesha 13 & M-O-R-S-E grimpent le Mont Blanc en motocross

La première publication de Musique Vague arrive donc aujourd’hui, et c’est un morceau commune de deux collaborateurs de longue date du crew alpin : la marseillaise en i Moesha 13 et M-O-R-S-E, également chanteur mais parfois seulement à la prod comme sur ce Mont Blanc.

Résolument trap et sévère, sur Mont Blanc, l’alchimie entre les deux artistes fonctionne au premier seize mesures, le prétexte parfait pour une micro interview croisée des auteurs :

 

Comment est née la collab de Moesha et M-O-R-S-E ?

Moesha 13 | Quand j’écoutais les prod de M-O-R-S-E, ses basses résonnaient comme le moteur d’une moto alors je l’ai contacté pour lui proposer le feat en 2016.

Après s’être envoyé des prod aussi mélancoliques qu’envoûtantes et les avoir jouées en live exclusif, je lui ai proposé de mettre les gaz et de repartir à Z, sur un son aux énergies, « en I » et qui fasse gagner la montagne en cross.

À l’occasion d’un enregistrement avec Douster, organisé par ma team de Grenoble, où il était venu supporter, il m’a fait écouter ses nouvelles prod.

Je suis partie en écriture freestyle, sisi chacal sur le contenu de mon mental… et Mont Blanc est née. Moesha 13

M-O-R-S-E | Avec Mo [NLDR : Moesha 13] on se connaissait des réseaux depuis un moment, on avait même commencé une collab avec son ancien duo avant qu’il split. Du temps à passé mais on a gardé l’envie de bosser ensemble. On s’est enfin captés quand Nico l’a fait venir à Grenoble pour mixer au Bauhaus.Ensuite les potos Hugo Douster et Mike Fullfridge l’on sollicité pour enregistrer le duo EN I avec Jeci Jess. J’avais un peu prévu le coup en me disant qu’on pourrait aussi se trouver un moment pour enregistrer un morceau ensemble. C’était une période où j’avais accumulé pas mal de beats trap, Mo à accroché sur cette prod bien énervée et le lendemain de l’enregistrement d’En I on a enregistré une maquette de Mont Blanc à la maison. C’était assez intéressant parce que Moesha a un processus d’écriture très minutieux. On est loin du freestyle fait en une prise. Elle a passé une grosse partie de la journée à écrire et réécrire ses phases en me demandant de l’argot grenoblois pour donner une teinte chelou et glisser des clins d’oeil dans les lyrics. J’en garde un super souvenir.

J’étais content de cette version mais avec le recul Mo pensait pouvoir faire mieux du coup on a profité d’une autre date grenobloise pour ré-enregistrer toutes les voix et de nouvelles phases en studio.

Finalement du premier jet à la sortie il se sera passé presque 1 an et demi.

 

S’agit-il d’un premier extrait d’un EP en commun, d’une compil, d’un single ?

Moesha 13 | C’est le single de l’été , ptdrr

M-O-R-S-E | Je crois qu’à la base Mo voulait glisser le morceau dans un EP mais finalement comme son projet à beaucoup changé de forme ça devenait moins cohérent pour elle. On a eu l’opportunité de rentrer la track sur une compile mais je trouvais ça dommage de la noyer là-dedans alors on l’a proposé à Nico [NLDR Clvvs] qui montait sont label Musique Vague avec l’idée d’en faire un single. Il avait déjà kiffé la première version du titre que j’avais joué dans un de mes rares DJ set alors quand on lui a proposé de le sortir en single il tout de suite dit oui et était bien content de pouvoir enfin sortir le titre !

 

 


Musique Vague SoundCloud Facebook

Moesha 13 Instagram SoundCloud YouTube Facebook

M-O-R-S-E Instagram SoundCloud Tumblr YouTube Facebook

Clvvs SoundCloud Mixcloud Facebook

Tags: , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*