Chefs Du Jour

PREMIERE : $eñor $in $exo – « Answer Two » (Mock The Zuma Remix) [Lowers]

This post is also available in: English

$eñor $in $exo - Answer Two (Mock The Zuma Remix) Couvre x Chefs 2$eñor $in $exo – Alogia EP [Lowers]


À Ciudad Juárez, dans le nord du Mexique, il y a un label qui continue de centraliser et de donner échos à l’une des franges musicales les plus underground de la musique électronique locale : Lowers. Actifs depuis 2012, Lowers a été, et est toujours, une plateforme pour de nombreux bedrooms producers de cette zone géographique (la frontière Mexique – Etats-Unis), maintenant étendue également à d’autres parties du pays. C’est donc en 2012 qu’un collectif de producteurs hors du temps décide de lancer Lowers, faute de parvenir à diffuser sa musique sur des labels déjà existants. Ce malheureux hasard donnera naissance à l’un des labels les plus pertinents, spontanés et novateurs de son époque.

Aux alentours de 2010, les temps sont sombres à Juárez. La guerre contre le narcotrafic, menée par le président de l’époque Felipe Calderon depuis 2008, plonge la région (et d’autres) dans un climat de tension perpétuelle et de violence quotidienne. Alors que certains des producteurs, qui fonderont Lowers par la suite, font leurs débuts dans des raves ou house party, la violence les cloisonne bientôt chez eux où ils se retrouvent pour faire de la musique et boire des caguamas (bières d’1,25L, devenues aussi une sorte de logo du label). C’est dans ce contexte que nait Lowers.

La musique éditée par le label a réussi à être intemporelle, tout en évoquant inlassablement l’atmosphère dans laquelle elle a pu être pensée, attirant dès le début l’attention du label club de la capitale : NAAFI. Dubstep ralentie, jungle bizarre, glitchée, collages sombres, grime abstrait, hip-hop fantomatique, ambiances post-apocalyptiques… le catalogue de Lowers est proche de la club music, sans en être jamais vraiment. Ce qu’il en ressort plutôt, c’est un profond travail introspectif, les beats ne s’adressent pas à un dancefloor rempli, mais plutôt à une chambre où cinq potes terminent leur caguamas. Malgré tout, le catalogue de Lowers surprend par la grande cohérence, sa curation impeccable, et ce n’est pas la 13e release signée $eñor $in $exo en écoute ci-dessous qui nous fera dire le contraire.

 

La caguama de Lowers, source Instagram

 

« Alogia », le EP de $eñor $in $exo via Lowers

Un mois après la sortie du troisième volume de leur compilation culte annuelle, High & Low, Lowers sort donc aujourd’hui « Alogia », le nouvel EP de $eñor $in $exo.

$eñor $in $exo est un projet solo de Moisés E. López Castillo initié en 2016, également connu pour être membre du groupe de musique électronique avant-gardiste : Los Macuanos.

« Alogia » se compose de quatre pistes aux noms énigmatiques : Answer One, Answer Two, Answer Three et Answer Four. Explorant des registres musicaux différents, les morceaux partagent néanmoins des sonorités similaires. Pitchées et utilisées de manières diverses, celles-ci parviennent à tisser ainsi une histoire commune à l’ensemble du EP. Comme dans son groupe Los Macuanos, la dimension cinématographique de la musique de $eñor $in $exo est indéniable.

$eñor $in $exo :

Quand je produis, j’aime inventer des récits qui guident le processus de composition. Des bandes sonores pour des personnages dans des situations particulières. Cela fait sens.

Dans le cas d’Alogia, le thème principal est la mémoire. Ce sont quatre morceaux qui tentent de représenter la psyché fragmentée d’un individu qui a effacé les mots de ses souvenirs tumultueux et il ne reste que l’expérience sensorielle brute de ce qui s’est passé.

Des histoires vagues comme celle-ci m’aident à former la structure qui donnera du style à la pièce musicale.

Cuando produzco me gusta inventar narrativas que guíen el proceso de composición. Soundtracks para personajes en situaciones particulares. Esto tiene una finalidad.

En el caso de Alogia el tema principal es la memoria. Son cuatro piezas que intentan representar el psique fragmentado de un individuo que ha borrado las palabras de sus recuerdos tormentosos y solo queda la experiencia sensorial cruda de lo acontecido.

Historias vagas como esta me ayudan a formar la estructura que le dará estilo a la pieza.

J’essaie de faire en sorte que l’interprétation se manifeste dans la composition. Ainsi, lorsque vous supprimez l’idée originale, une histoire similaire est créée, mais dans le langage de la musique. C’est un aspect que l’on retrouve dans mon travail avec Los Macuanos. Par exemple, dans des chansons comme El Fantasma / La Maquila, j’ai utilisé la même technique.

Là [dans le morceau suscité, NLDR], il était question d’un ouvrier de la maquiladora de de la région de Tijuana qui ne savait pas que depuis un bon moment, il allait au travail alors qu’il était mort. Finalement, cette façon d’écrire des chansons nous a amenés à explorer des questions de politique nationale mexicaine et, parallèlement, à rédiger presque toujours un récit ou une histoire que nous gardions pour nous.

Procuro que la interpretación se manifieste en la composición y así cuando retiras la idea original se crea otra historia muy similar pero en el lenguaje de la música. Este es un aspecto que comparte mi trabajo con Los Macuanos. Por ejemplo, en canciones como El Fantasma / La Maquila utilice la misma técnica.

Ahí la historia era de un obrero de maquiladora Tijuanense que no sabía que llevaba buen tiempo yendo a trabajar muerto. Eventualmente esa manera de escribir rolas nos llevó a explorar temas de política mexicana nacional y paralelamente casi siempre escribir una narrativa o un cuento que solo nos contábamos entre nosotros.

Maintenant avec $eñor $in $exo  je réutilise cette façon de composer afin de traiter de sujets présentant un intérêt particulier. Plus précisément, la conversion de l’expérience en mémoire, puis en musique. Et comme dans le processus, l’information est transmutée à plusieurs reprises, jusqu’à ce qu’elle redevienne une expérience. Cette idée est l’idée que j’ai l’intention de transmettre avec Alogia.

Ahora con $eñor $in $exo retomo esa manera de componer para lidiar con temas de interés especial. Específicamente la conversión de la experiencia a la memoria y  de ahí a la música. Y como en el proceso la información se trasmuta una y otra vez hasta volver a ser experiencia. Esta idea es la idea que pretendo transmitir con Alogia.

 

$eñor $in $exo los macuanos alogia lowers couvre x chefs$eñor $in $exo

 

En écoute : Mock The Zuma remixe $eñor $in $exo

En plus des quatre pistes évoquées précédemment, le EP est enrichit de quatre remixes. Chaque Answer est respectivement remixée par Durant, Mock The Zuma, Espectro Caudillo (également fondateur de Los Macuanos avec $eñor $in $exo), et Fonobisa.

En écoute exclusive, Lowers nous a confié le remix de Mock The Zuma. Le jeune co-fondateur de Lowers, que l’on appelle Kevin Santana dans la vie courante, compte déjà un catalogue de sorties plus que sérieuses à son actif, éditées par des labels tels que Fullfridge Music, NAAFI ou bien récemment par le label Tchèque Red for Colourblind.

Sur sa relecture d’Answer Two, Mock The Zuma prend totalement à contrepied le titre original. Answer Two était sombre mais breaké et rapide. Le remix de Kevin sera plus sombre encore, lent, plus lourd et plus pitché. Mock The Zuma réalise presque une version chopped & screwed du titre d’origine, et on imagine sans trop de difficulté l’ombre du fantôme de DJ Screw se jouer de tous les murs et traverser la frontière qui relie le Texas et le nord du Mexique.

« Alogia » EP de $eñor $in $exo sera disponible aujourd’hui sur le Bandcamp de Lowers.

Certaines sources dans cet article proviennent de l’excellent 7 Years of Lowers, the Electronic Collective That Gave a Voice to Border Kids From Juárez publié par le média new-yorkais Remezcla.


Lowers SoundCloud Bandcamp Twitter Facebook Instagram

$eñor $in $exo SoundCloud

Mock The Zuma SoundCloud Bandcamp Twitter Instagram

Tags: , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*