Chroniques

Debit et la plasticité des genres dans son album « Animus » [NAAFI]

Là où la musique qui se revendique « expérimentale » et/ou « improvisée » est une histoire de mâles blancs en fin de règne, Debit sans aucune prétention livre un album époustouflant et magistral. Un album narratif et sensible, qui produit l’impression d’un état […]