Daisy Mortem Pakun Jaran Couvre x Chefs
Daisy Mortem Pakun Jaran Couvre x Chefs

PREMIERE : Daisy Mortem – L’Empoisonneur de Chats (ft. Pakun Jaran) (Daaganda)

Le duo avant-gardiste Daisy Mortem invite Pakun Jaran à composer la marche funèbre de leur chat : une détonante rencontre de reggaeton et de club music teintée de noirceur

Quelque part entre Dinamarca, Nine Inch Nails, TR/ST et SOPHIE, il y a le duo bordelais Daisy Mortem, membre du crew We Are Vicous. Véritable ovni musical, Daisy Mortem incarne finalement bien une génération qui est tombée dans Marilyn Manson à l’adolescence, dans la « post-club music » dix ans après, et a rencontré sur l’escarpé chemin qui relie les deux, le rap, le punk ou encore l’eurodance. 

Malgré neuf étiquettes utilisées en un seul paragraphe pour situer le duo, celui-ci affiche un style déjà mature et bien marqué. Si l’univers de Daisy Mortem reste inclassable et en constante évolution, si leur background est une mosaïque digne d’une veste à patches de métalleux, à l’écoute de leurs différentes releases, impossible de ne pas constater que la jeune discographie (un EP et un album) du duo est un sans faute.

Avec leur « dance punk / cold pop » teintée sans complexe aujourd’hui de reggaeton, « deconstructed club music » et autres « musiques électroniques d’avant-garde », Vampi et Cindy Bluray ont déjà retourné squats, bars et festivals. Du caveau pour trente personnes de la Pointe Lafayette (Paris) au Glazart avec IC3PEAK en passant par une tournée européenne avec GFOTY (PC MUSIC), tout ça en trois ans seulement.

Leur dernier album en date s’intitule Faits Divers et est sorti en janvier 2020 sur Napp Records, le label de la pionnière argentine Catnapp. Inspirés par « l’éclipse de la pandémie » l’année dernière, Daisy Mortem s’est proposé de sortir une nouvelle version de cet album sur le label Daaganda, et ce, en invitant d’autres artistes à retravailler les titres à leurs côtés. Rebaptisé Fausse Nouvelle, le premier de cette version alternative de l’album sorti il y quelques jours est le titre « Gamelle », (re)composé en collaboration avec un autre duo, brésilien cette fois-ci, CyberKills.

Le second titre de ce projet à voir le jour, et que nous avons le plaisir de dévoiler aujourd’hui sur CxC, est la nouvelle version du morceau « L’Empoisonneur de Chats », repensé pour l’occasion avec Pakun Jaran. Producteur proche du duo, on a déjà croisé Pakun Jaran à la réalisation de morceaux pour les prometteuses LL ou M3C.

En écoute en haut d’article, la refonte de « L’Empoisonneur de Chats » ft. Pakun Jaran se situe à la rencontre improbablement heureuse de la musique latine, d’un univers gothique et de la musique club expérimentale. Reggaeton, cumbiaton ou perreo, on ne sait pas trop, mais il faut regarder de ce côté-là, y saupoudrer des nappes de synthé déchirantes et les vocaux torturés de Cindy Bluray et on obtient cette joyeuse marche funèbre qui donne envie de se jeter corps et âme dans la campagne bordelaise à la recherche de l’empoisonneur.

Artwork par Charlotte Pouyaud.

L’empoisonneur de Chats de Daisy Mortem ft. Pakun Jaran sort chez Daaganda le 10 mai et sera dispo sur toutes les plateformes.

More articles
Alfacenttauri Mercy Couvre x Chefs
PREMIERE: Alfacenttauri – Œdipus